• F.O.L. Ardèche

Un arbre de la laïcité à Lamastre !

Vendredi 9 décembre 2016. Il flotte dans l’air un sentiment confus, mêlé d’appréhension et d’attente pour des retrouvailles. Un exquis retour aux sources. La ville de Lamastre s’est mise sur son trente et un. L’enjeu est de taille. Il s’agit d’honorer une des colonnes de la République, un des piliers de l’État laïque, une de ces grandes lois fondamentales qui structurent de manière durable : la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Églises et de l’État. Pour planter l’arbre, toutes et tous vont se relayer avec application en  ayant le cœur à l’ouvrage et ce d’autant que le parc qui va l’accueillir est emblématique. Charles Seignobos était un grand historien ; il mourut en résidence surveillée en 1942. Les autorités de Vichy refusèrent que son corps soit transféré à Lamastre. Ce n’est qu’en avril 1947 qu’il fut inhumé selon ses volontés. Humaniste, laïque, il fit sienne  la loi de 1905 : Article 1 : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. Article 2 : La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

L’arbre sera planté, ici, profondément pour signifier avec la sagesse chinoise que les hurlements ne font pas trembler la montagne et que le déracinement déracine tout, sauf le besoin de racines laïques. L’enjeu  est considérable ; il constitue la loi pour tous les hommes, la garantie de la concorde entre les hommes. De quoi enraciner l’impérieuse nécessité de s’arrimer à l’un des piliers de la République, la laïcité que vous avez, ici, courageusement enchâssée sous le triptyque : Liberté, Egalité, Fraternité.

1 vue

Posts récents

Voir tout

© 2023 par F.O.L. Ardèche |  Mentions légales  |    CGV

 Projet fédéral                 CSE