• F.O.L. Ardèche

Un Arbre de la Laïcité

Un Arbre de la Laïcité Centre de vacances « Les Mésanges » à Darbres (Ardèche) La Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche vous invite à fêter, en sa compagnie, la loi du 9 décembre 1905, dite loi de Séparation des Eglises et de l’Etat 8h00 – Les chemins de la laïcité avec l’UFOLEP Ardèche -Une belle randonnée à travers le Coiron (prévoir un pique-nique). – Inscription : UFOLEP Ardèche : Tel :04 75 20 29 81 -Courriel : ufolep@folardeche.fr 15h30 – Plantation d’un Arbre de la Laïcité 16h00 – Spectacle : «  Victor Hugo, une conscience dans le siècle » « L’homme a un tyran, l’ignorance. J’ai voté la fin de ce tyran-là ». Victor Hugo -avec Jean-Claude Arnaud, militant laïque, amoureux de théâtre (la compagnie des rois fous). La participation à cette journée est gratuite. Nous prévenir de votre venue – Tel : 04 75 20 27 01 Courriel : communication@folardeche.fr VICTOR HUGO ENCORE ET TOUJOURS Pourquoi Victor Hugo ? Pourquoi parler encore de cet homme ? -Pour sa présence inévitable au cours d’un siècle. -Pour ses poèmes d’amour semés tout au long de sa vie, des poèmes qui ont construit l’histoire du romantisme et dont certains chantent encore dans nos mémoires. -Pour les personnages créés par cette imagination et qui s’appellent Esméralda, Quasimodo, Gavroche ou Jean Valjean. -Pour la réflexion permanente de celui qui croit à une présence surnaturelle et refuse toute institution religieuse indissolublement liée au pouvoir, ce pouvoir opprimant les faibles et laissant tous les droits aux puissants. Pour ce voyage permanent entre une foi panthéiste profonde et ce besoin de réfléchir sans cesse à l’organisation du monde et à l’iniquité de la misère. -Pour les luttes politiques menées par celui qui est passé d’une enfance vendéenne et royaliste à l’image persistante d’un père fondateur de la République, Oui, je crois que c’est cette facette du personnage qui m’attire le plus aujourd’hui et qui fait l’actualité de celui qui a construit sa vie comme un combat permanent et commencé un poème par ces mots : « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent …………. » Quelle leçon que la vie de cet homme qui, arrivé au sommet de la gloire littéraire et de la richesse bourgeoise, pair de France courtisé par toutes les sphères du pouvoir politique, est capable de dire, au lendemain du coup d’Etat installant le Second Empire : Je quitte ce pays que j’aime en attendant que la liberté revienne et je me battrai chaque jour, pour dénoncer ce pouvoir construit sur un crime et alimenter la réflexion nécessaire pour que le peuple français participe à la construction d’un monde nouveau plus libre, plus fraternel et plus démocratique. La violence des « Châtiments », violence que l’on a du mal à trouver, maniée avec une telle force par tous ceux qui ont voulu renouveler le style satirique, continue à bousculer nos consciences et à nous montrer que les tièdes sont exclus de ce monde de passion et de raison. Acte fondateur que ce cri de révolte qui va mener HUGO sur un terrain qui n’allait pas de soi, au vu de son parcours antérieur, et qui va s’ajouter en quelques années, témoignage de titan, aux pages des Misérables ancrées dans la réalité populaire du X1X ème siècle et à celles des Contemplations, introspection exemplaire sur une douleur intérieure profonde, transcendée par la littérature. Profitons de cette création foisonnante et de ce monde imaginaire et profondément réel, créé par celui qui a fini par incarner l’image d’une république adolescente, au moment où HUGO terminait sa vie et posait comme dernier acte politique, le combat pour l’amnistie des Communards exilés. Suivons les conseils d’ARAGON et relisons Victor Hugo, celui qui, de façon inconsciente et pathétique, a quelque peu résumé sa vie en écrivant le quatrain inscrit pour toujours sur la tombe de Jean Valjean : Il dort, quoique le sort fût pour lui bien étrange IL vivait. Il mourut quand il n’eut plus son ange. La chose simplement d’elle même arriva Comme la nuit se fait lorsque le jour s’en va. LE COMEDIEN – JC ARNAUD

0 vue

Posts récents

Voir tout

© 2023 par F.O.L. Ardèche |  Mentions légales  |    CGV

 Projet fédéral                 CSE