• F.O.L. Ardèche

Communiqué de presse – Contrats aidés

La Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche dénonce la politique gouvernementale à propos des contrats aidés et s’associe aux nombreuses associations qui contestent la voie prise par la Ministre du Travail. Des priorités réductrices La Ministre du travail a présenté une communication au Conseil des ministres du 6 septembre relative aux contrats aidés. Désormais, les contrats aidés seront concentrés sur les priorités suivantes : – l’accompagnement des élèves en situation de handicap ainsi que les secteurs d’urgence en matière sociale et de santé ; et accès sur deux territoires principaux : l’outremer et les communes rurales en difficultés financières fortes pour assurer la rentrée scolaire dans de bonnes conditions. De plus, il est précisé que les préfets disposent désormais d’une souplesse de gestion accrue dans l’utilisation des crédits : adaptabilité des taux de prises en charges et des durées, fongibilité, mobilisation du service civique… La Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche souhaite rappeler que les contrats aidés ne bénéficient pas seulement à des situations d’urgence, mais permettent d’assurer un soutien, notamment au niveau local dans de petites associations. Ils permettent ainsi d’assurer une dynamique au-delà des principaux territoires priorisés et servent aussi de tremplin à l’emploi. De plus, la mobilisation de volontaires en service civique pour assurer ou remplacer des missions confiées auparavant à des salariés n’est pas une solution envisageable. Un service civique doit être considéré comme un engagement dans une cause et uniquement comme tel. La Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche espère que la voie prise par le Gouvernement sera ré-étudiée avec l’ensemble des acteurs concernés.

0 vue

Posts récents

Voir tout

© 2023 par F.O.L. Ardèche |  Mentions légales  |    CGV

 Projet fédéral                 CSE